Date : 07/12/2019

Rencontre : MHC – Spartiates / Clermont-Ferrand

Lieu : Palais Omnisport Marseille Grand- Est

Score final : 1-5

(1-1) / (0-2) / (0-2) 

Buteurs :

Période 1
MarseilleNiklas Westerlund (Jimmy Jensen, Sean McGovern) 16:56
Clermont-FerrandDeniss Baskatovs (en supériorité numérique) (Teo Sarlieve, Nathan Medeiros) 19:47
Période 2
Clermont-FerrandAndrej Brejka (Nathan Medeiros, Deniss Baskatovs) 13:22
Clermont-FerrandAugustin Nalliod Izacard (en supériorité numérique) (Leonard Nalliod-Izacard) 19:40
Période 3
Clermont-FerrandAugustin Nalliod Izacard (en infériorité numérique) (sans assistance) 3:44
Clermont-FerrandDeniss Baskatovs (Teo Sarlieve, Nathan Medeiros) 5:10

 

Ce samedi, les Spartiates étaient de retour au POMGE après une série de trois matches joués à l’extérieur (2 victoires, 1 défaite). L’objectif était simple pour les Phocéens : retrouver le goût de la victoire à domicile face aux Sangliers-Arvernes de Clermont-Ferrand, avant-derniers au classement, afin de se rapprocher du wagon de tête. En effet, une victoire ce samedi, en tenant compte du fait que les Marseillais comptent toujours un match en retard (face à Mont-Blanc), les placeraient dans une position favorable à l’entame de la phase retour du championnat.

Un premier acte équilibré

Les premières minutes sont à l’avantage des Marseillais qui cherchent d’emblée à mettre la pression sur les Clermontois. Mais le match peine à s’emballer et malgré quelques mèches allumées par Westerlund et Deshaies, les visiteurs, bien que mal en point au classement, ne s’affolent pas et contiennent assez facilement les attaques marseillaises. Ils vont même s’enhardir au fil des minutes et envoyer quelques lancers bien sentis vers la cage de Virtanen qui parviendra à les sortir. Finalement, alors que l’on approche des dernières minutes de la première période, les Spartiates vont trouver la faille. À la suite d’un jeu à trois entre McGovern, Jensen et Westerlund, ce dernier parvient à éviter le gardien clermontois pour placer le palet dans le but et ainsi ouvrir le score (1-0, 16’56”). Les Marseillais peuvent souffler et profiter de leur avantage pour accélérer. Malheureusement, les Phocéens, plutôt disciplinés jusque-là vont donner le bâton pour se faire battre, puisque Sean McGovern va écoper d’une pénalité dans la dernière minute. Il n’en fallait pas plus pour que Deniss Baskatovs, une vieille connaissance des Spartiates, n’égalise à 13 secondes de la fin de la première période (1-1, 19’47”).

 

Des attaques non récompensées

Dans les premiers instants de la seconde période, les Marseillais poussent pour reprendre l’avantage, mais Pajpach, le gardien clermontois, sort les tentatives d’Andersson, de McGovern, de Greiner ou encore de Deshaies. De leur côté, les Sangliers-Arvernes ne font aucun complexe et, malgré la nette domination marseillaise, n’hésitent pas à jouer vite pour amener le danger sur le but de Virtanen. Puisque les Spartiates ne parviennent pas à convertir leurs occasions, ce sont les Clermontois qui vont passer devant au score grâce à Brejka qui envoie un palet de loin dans la lucarne de Virtanen à la suite d’une action pendant laquelle les Marseillais n’auront pas su contrer la vitesse des visiteurs (1-2, 33’22”). À partir de là, le jeu va se hacher, les pénalités vont se succéder et le rythme va en subir les conséquences. Malgré une nouvelle tentative de Deshaies, ou d’Andersson, brillamment stoppée par le gardien, les Clermontois vont profiter d’une nouvelle supériorité numérique en toute fin de période pour faire le break par Nalliod Izacard de près (1-3, 39’40”).

Les visiteurs s’envolent

En troisième période, les Spartiates font preuve de bonne volonté mais 2 minutes vont suffire aux Clermontois pour terminer le travail. D’abord par Nalliod Izacard qui chipe le palet à Michael Floodstrand en territoire visiteur avant de remporter son face à face avec Virtanen (1-4, 43’44”), puis par Deniss Baskatovs, encore lui, à la suite d’une action rapidement exécutée (1-5, 45’10”). Les Spartiates ont pris un coup sur la tête et ne s’en relèveront pas. Les quelques tentatives de Chausserie-Lapree, McGovern ou Floodstrand feront bien passer quelques frissons dans le camp auvergnat mais le score ne bougera plus.

Les Spartiates clôturent la phase aller par une défaite aussi lourde qu’inattendue. Une remobilisation est nécessaire pour attaquer les matchs retour avec sérieux et détermination, au risque de laisser échapper la qualification pour les play-offs. Tout commencera dès la semaine prochaine avec un déplacement déjà crucial sur la glace de Clermont-Ferrand pour y affronter, à nouveau, les Sangliers-Arvernes revigorés par le beau succès obtenu ce soir. Les Marseillais sont prévenus.

Résumé écrit par Vincent Grépinet.