Date : 21/12/2019

Rencontre : MHC – Spartiates / Corsaires de Dunkerque

Lieu : Palais Omnisport Marseille Grand- Est

Score final : 2-1

(0-0) / (1-1) / (1-0)

 

Buteurs :

Période 1
(pas de but)
Période 2
DunkerqueLoic Destoop (Dominik Simcak) 0:55
MarseilleMichael Floodstrand (Johan Andersson, Nicolas Deshaies) 17:40
Période 3
MarseilleSean McGovern (Brian Henderson, Vaclav Cestr) 1:43

 

Pour le dernier match de l’année civile, les Spartiates accueillaient les Corsaires de Dunkerque au POMGE. Les Marseillais, qui avaient une revanche à prendre sur les nordistes qui les avaient battus fin novembre lors de la 12ème journée, pouvaient dépasser leur adversaire du soir en cas de victoire. Une semaine après une revanche déjà bien négociée à Clermont-Ferrand, les Spartiates n’ont pas laissé passer l’occasion de finir une excellente année 2019 en beauté.

Des contacts et des arrêts

C’est une véritable bataille que se livrent les deux équipes en première période. Les contacts sont très rugueux, parfois à la limite. On comprend que les Corsaires ne sont pas venus en Provence pour faire du tourisme. Les Marseillais peinent à se dégager et à se créer des opportunités. Les Corsaires en profitent pour se montrer dangereux les premiers, par Sheeran, Budinsky, ou encore Mikusovic, mais Patrik Virtanen est vigilant. Le match tarde à se lancer et en même temps le rythme est assez soutenu, avec peu de coups de sifflets, mais les deux équipes font preuve de maladresse. Finalement, les Spartiates parviennent à accélérer mais Springer, Westerlund et Andersson butent tour à tour sur le gardien Dunkerquois très inspiré. Les pénalités s’enchaînent contre les Corsaires, mais les Marseillais n’arrivent toujours pas à en profiter. Les Corsaires sont même tout près d’ouvrir le score mais Virtanen va faire des merveilles dans les cages et remporte trois duels en un-contre-un face aux attaquants dunkerquois dans les 10 dernières minutes. Les Spartiates vont continuer à pousser mais rien ne sera marqué dans ce premier tiers.

Des Spartiates à réaction

La deuxième période commence mal pour les Spartiates qui encaissent un but à la sortie d’un powerplay. Derrière la cage de Virtanen, Simak remet le palet dans l’enclave à Destoop qui place le palet sous la barre du gardien marseillais (0-1, 20’55”). Mais les Spartiates ne baissent pas la tête et, malgré encore quelques maladresses techniques, continuent à créer du danger devant la cage de Duquenne, qui multiplie les arrêts face à Cestr ou Andersson. Puis, comme souvent, c’est le moment que choisit Michael Floodstrand pour sortir de sa boîte. L’Américain, qui avait envoyé un palet sur la barre quelques instant auparavant, réceptionne une passe de Johan Andersson dans l’enclave et envoie une missile dans le but des Corsaires (1-1, 37’40”). Le public laisse éclater sa joie, et Floody aussi après avoir mis tout ce qu’il avait dans ce lancer. La deuxième période s’achève sur le score de 1-1 mais les Marseillais ont déjà tiré 27 fois au but contre 15 pour les Corsaires.

Des Marseillais solides

Le temps-fort est toujours marseillais au moment où commence la troisième période. Deshaies allume une première mèche, mais c’est la dernière recrue, Sean McGovern, qui va se mettre en évidence. En zone neutre, Brian Henderson décale le Canadien qui file à toute vitesse sur le côté droit pour envoyer un puissant lancer dans la lucarne de Duquenne (2-1, 41’43”). Les Spartiates respirent et peuvent maintenant gérer. Le match va dès lors perdre en intensité. Les Marseillais sont sûrs de leur force, et les Corsaires n’arrivent plus à mettre autant d’engagement que lors de la première période. Patrik Virtanen sera bien mis à contribution une fois ou deux, mais il fera preuve d’autorité face à Sheeran ou Ballet pour conserver l’avantage des siens.

Les Spartiates clôturent l’année 2019 par une deuxième victoire consécutive qui leur permet de se hisser à la 6e place au classement, avec un match en moins, dans un championnat toujours plus serré. Les Phocéens ont réalisé une grosse performance en termes d’envie et de puissance physique pour éteindre leur adversaire petit à petit et finalement s’imposer assez tranquillement. Les Spartiates seront de retour au POMGE, après la trêve hivernale, le 4 janvier 2020, pour affronter les Albatros de Brest.

 

Résumé par Vincent Grépinet.