Date : 06/03/2021

Rencontre : MHC – Spartiates / Épinal

Lieu : Palais Omnisport Marseille Grand-Est

Score final : 3-2

(2-0) / (0-1) / (1-1)

Buteurs :

1er tiers

Marseille – Rudolfs Maslovskis (Maxim Makarov, Colin Morillon) – 8’00”

Marseille – Daniil Kulikov (Artyom Dmitrichev, Nicolas Deshaies) – 11’26”

2e tiers

Épinal – Matus Rudzan (Tomas Nechala, Nicoals Gaspar) – 31’10”

3e tiers

Marseille – Henri Ruotsalainen – 51’42” – en supériorité numérique

Épinal – Kevin Altidor (Anthony Rapenne) – 59’38”

 

Après une défaite face à Mont-Blanc lors de la 4e journée, les Spartiates étaient exempts le week-end dernier. Ils ont pu observer à distance les différents duels proposés par la 5e journée et ont constaté que Strasbourg et Épinal étaient revenus à égalité de points. Ce samedi, ce sont justement les redoutables Spinaliens qui faisaient face aux Marseillais dans un nouveau choc de la poule B. L’occasion était belle pour les Spartiates de remettre les pendules à l’heure et de reprendre la première place du classement.

Un premier acte de haut niveau

Dès l’entame, les visiteurs imposent un gros rythme. Ils sont très agressifs et très rapides en sortie de zone. Les Spartiates répondent sans problème au défi physique mais peinent à se montrer vraiment dangereux. Les combinaisons offensives sont rares, mais la défense est sereine. Hunter Vorva est vite mis à contribution mais montre qu’il est dans un bon jour, avant d’être sauvé par son poteau sur un temps fort des Spinaliens. Alors qu’on pense les visiteurs en position d’ouvrir, ce sont les Marseillais qui vont concrétiser. Rudolfs Maslovskis récupère un palet bien amené en zone offensive par Makarov et envoie un lancer rasant précis à droite du gardien de l’EHC (1-0, 8’00”). Le momentum est du côté marseillais. Lucas Villain est tout près de doubler la mise mais Khoroshun freine le palet qui longe la ligne de but avant d’être dégagé par un défenseur. Ce n’est que partie remise car les Spartiates vont finir par faire le break quelques secondes plus tard sur une action de grande classe. À gauche, Deshaies passe la bleue puis fait décoller le palet vers la droite pour Dmitrichev qui remet tout de suite dans l’enclave à destination de Kulikov. Le Russe prend tout son temps pour ajuster le gardien visiteur d’un tir en lucarne (2-0, 11’26”). Les Spartiates parviennent ensuite à contrôler les assauts des visiteurs, loin d’avoir dit leur dernier mot. À la sirène, l’avantage est là, mais tout reste à faire tant le match est ouvert.

L’intensité monte d’un cran

Les visiteurs entament la deuxième période encore plus fort que la première. Ils proposent un gros défi physique aux Spartiates, multipliant les mises en échec. Ils progressent également très vite et en nombre vers le but de Vorva qui sort brillamment vainqueur d’un face à face avec Gaspar. Le jeu ne s’arrête pas, les deux équipes jouent un hockey très propre. L’EHC continue de pousser et réussit finalement à réduire le score par Rudzan qui dévie un lancer de la bleue de Nechala. Le palet passe entre les jambières de Vorva, impuissant (2-1, 31’10”). Les Spinaliens ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin et multiplient les situations dangereuses sur le but marseillais. Peu avant la fin du tiers, Rapenne est à quelques centimètres de reprendre le palet à bout portant devant Vorva, mais la défense marseillaise s’en sort in extremis. Les Spartiates souffrent mais tiennent le coup et rentrent au vestiaire avec un but d’avance.

Un avantage définitif pour les Spartiates

Le début de la troisième période est équilibré. Deshaies puis Makarov font briller Khoroshun qui maintient son équipe dans le match. De l’autre côté, Vorva s’interpose devant une vieille connaissance du POMGE, Deniss Baskatovs, puis Fujerik. On sent que le match peut basculer d’un côté comme de l’autre. Chausserie-Laprée s’offre un face à face avec Khoroshun, mais le gardien visiteur le remporte solidement. Les Spartiates vont finalement profiter d’une supériorité numérique pour creuser l’écart. À gauche du gardien, suite à un engagement, Ruotsalainen place un lancer puissant sous la barre du gardien visiteur (3-1, 51’42”). Les Spinaliens jettent leurs dernières forces dans la bataille mais les Spartiates tuent brillamment une double infériorité numérique et conservent leur avantage jusqu’à 30 secondes de la fin, moment choisi par Altidor pour scorer de près (3-2, 59’28”). Les visiteurs jouent les 20 dernières secondes à 6 contre 5 mais finissent par s’incliner.

Les Marseillais sortent vainqueurs d’un match de haut niveau et effacent la défaite subie à Mont-Blanc lors de la 4e journée. Il sera important de bien récupérer cette semaine avant d’aller défier Strasbourg samedi prochain, pour ce qui sera le dernier match aller de ce championnat nouvelle formule. L’enjeu n’est autre que la première place et les Marseillais ont une belle occasion de prendre une avance importante sur leurs concurrents directs.