Date : 17/01/2021

Rencontre : MHC – Spartiates / Vipers de Montpellier

Lieu : Palais Omnisport Marseille Grand- Est

Score final : 5-1

(0-0) / (3-1) / (2-0) 

Tout cela est-il vraiment réel ? Trois mois se sont écoulés depuis le dernier match des Spartiates. Une éternité. Cette reprise amorcée par l’ensemble des clubs de D1 est-elle annonciatrice de lendemains meilleurs ? Ou bien une frustration de plus dans une période qui ne laisse que peu de place aux réjouissances ? L’avenir, ou plutôt le gouvernement, nous le dira.

En attendant, ne boudons pas notre plaisir de revoir les Spartiates fouler la glace du POMGE !

Alors que Logan CoomesChristian LloydTristan Thomson et Ivan Durac ont souhaité quitter la Provence pour se rapprocher des leurs, le match de ce dimanche était l’occasion de voir à l’œuvre Alexandre Raby et Daniil Kulikov, tous deux à l’essai avec les Spartiates.

Le match débute timidement, ce qui est assez normal pour une reprise. De chaque côté, les gardiens sont mis à contribution et Hunter Vorva, le portier marseillais, montre qu’il n’a rien perdu de ses aptitudes. La partie peine à s’emballer mais les Marseillais dominent légèrement les débats. Des lancers de Deshaies ou Dmitrichev donnent quelques sueurs froides aux défenseurs des Vipers, tandis que de l’autre côté, Hunter Vorva donne de sa personne en déviant, par deux fois, des lancers montpelliérains du casque ! Le temps passe et aucune des deux équipes ne prend le dessus. À la sirène, le score est de 0-0.

En deuxième période, les Spartiates haussent le ton, s’installent dans le camp montpelliérain et multiplient les lancers. Lebedev et Villain sont les premiers en action, mais le gardien visiteur est présent. Les Vipers subissent, mais parviennent à survivre à une infériorité numérique sans encaisser de but et sont dangereux sur chaque sortie de zone. Les deux équipes ont leurs temps forts, et il faut finalement attendre les cinq dernières minutes pour assister à l’ouverture du score des Marseillais. De la droite, Colin Morillon lance Augustin Nalliod plein axe qui fusille le gardien des Vipers (1-0). On pense alors les Spartiates lancés mais, sur l’engagement, les visiteurs égalisent par Montagut qui trompe Niclot(qui a remplacé Vorva un peu plus tôt) de près (1-1). Les Marseillais sont touchés mais pas coulés puisqu’ils vont reprendre l’avantage à peine deux minutes plus tard sur un tir tendu de Morillon, bien décalé à gauche par Villiot (2-1). Le match s’emballe et Makarov est tout près d’inscrire le troisième but marseillais mais il perd son face-à-face avec le portier montpelliérain. Ce n’est que partie remise pour le Russe qui se rattrape à quelques secondes de la sirène en déviant dans l’enclave un palet envoyé de la ligne bleue par Nalliod (3-1). À la deuxième interruption, les Spartiates ont fait la différence.

Le rythme baisse en troisième période et les Spartiates gèrent leur avance devant des Montpelliérains très peu dangereux. Les Marseillais marquent un but en début et en fin de tiers pour porter le score à 5-1, ils profitent de leur avantage conséquent pour faire des essais et travailler des combinaisons. Makarov est d’ailleurs tout près de s’offrir un doublé sur l’une d’elles mais le gardien des Vipers s’interpose. 

Le match se termine sur une victoire des Spartiates. Si le résultat est anecdotique, les Marseillais ont profité de ces 60 minutes pour retrouver du rythme et des automatismes en vue de la reprise du championnat de D1 que l’on espère pour la fin du mois. 

Vincent GREPINET