Date : 28/09/2018

Rencontre : Bisons de Neuilly – Spartiates de Marseille

Lieu : Patinoire municipale de Neuilly-sur-Marne

Score final : 4-1 (2-0 / 0-1 / 2-0)

Buteurs :

Période 1
Neuilly-sur-MarneBenoit Valier (Philip-John Bushbacher, Leyland Plaire) 2:26
Neuilly-sur-MarnePhilip-John Bushbacher (Valere Vrielynck, Benoit Valier) 14:12
Période 2
MarseilleJohan Andersson (Hugo Laporte, Jimmy Jensen) 18:25
Période 3
Neuilly-sur-MarnePhilip-John Bushbacher (Jérémi Janneteau, Radek Mika) 7:08
Neuilly-sur-MarneBrody Silk (cage vide) (Jérémi Janneteau) 19:35

 

Ce samedi, les Spartiates rendaient visite aux Bisons de Neuilly-sur-Marne, avec la ferme intention de valider le très net succès acquis la semaine dernière contre Montpellier (7-1).

Le début de match est assez équilibré entre deux équipes qui patinent beaucoup de chaque côté de la glace. Mais alors que les marseillais pressent et que Hugo Laporte allume une première mèche, ce sont les Bisons qui vont ouvrir le score par Benoit Valier, avec un peu de réussite puisque l’attaquant nocéen glisse le palet entre les jambières de Virtanen (1-0, 2’26”). Porté par ce premier but, les locaux ne vont plus lâcher le palet et les marseillais ne vont cesser de reculer. Il faut un grand Virtanen pour contrer les vagues successives et notamment les tirs tendus de Jules Breton. Malheureusement, sur une nouvelle phase de possession dans le camp marseillais, la défense des Spartiates est prise de vitesse, et Bushbacher va doubler la mise pour les Bisons (2-0, 14’12”). Ils conserveront cet avantage jusqu’à la pause, malgré deux supériorités numériques coup sur coup infructueuses pour les phocéens.

La physionomie du match ne change pas en deuxième période, les Bisons sont à l’attaque tandis que les Spartiates défendent tant bien que mal et sont poussés à la faute. Par deux fois, les marseillais vont se retrouver en infériorité numérique, mais la défense des visiteurs aura raison des attaques nocéennes. Les Bisons sont très agressifs, se battent sur tous les palets et lisent parfaitement les trajectoires, à l’inverse des Spartiates qui manquent des transitions faciles et n’arrivent pas mettre leur jeu en place. Ce sont pourtant les marseillais qui vont réduire le score en toute fin de deuxième période, par Johan Andersson après un échange avec Jimmy Jensen (2-1, 38’25”). Un but qui relance les Spartiates mais qui ne masque pas les difficultés marseillaises, puisqu’à la fin du deuxième tiers-temps, le nombre de tirs est sans appel en faveur des Bisons (27-13).

En troisième période, les contacts deviennent plus rudes et les pénalités s’enchaînent. Thibault Geffroy, coupable d’une charge dans le dos d’un joueur nocéen, écope d’une pénalité majeure de cinq + vingt minutes, et terminera le match au cachot. Après plus de trois minutes de défense héroïque à 4 contre 5, et un Patrik Virtanen impérial dans les buts, les marseillais vont craquer une troisième fois sur une tir de Bushbacher qui signe un doublé (3-1, 47’08”). Logiquement, les Bisons lèvent le pied et laissent désormais l’initiative aux Spartiates qui n’arriveront pas à en profiter. Pire encore, sur un dernier power play en faveur des Spartiates, et alors que Virtanen a déserté son but pour offrir une dernière minute à 6 contre 4 à ses coéquipiers, Brody Silk va s’arracher pour envoyer le palet dans la cage vide et ainsi clôturer la marque (4-1, 59’35”).

C’était un jour sans pour les spartiates qui auront l’occasion de se rattraper dès samedi prochain à Toulouse, où ils affronteront les Bélougas, pensionnaires de D2, pour le 1er tour de la coupe de France. Les supporters phocéens, quant à eux, devront attendre le 12 octobre pour retrouver leurs joueurs au POMGE contre les Éléphants de Chambéry. Des Spartiates qui auront très certainement à cœur de ne pas laisser filer de nouveaux points et de rester invaincus à domicile.

 

Résumé par Vincent Grépinet.