Marseille accueille la France, l’Ukraine et la Pologne pour le « Tournoi des 3 Nations Top 20 »

Les 15, 16 et 17 décembre prochain le club de Marseille accueillera l’Équipe de France masculine ainsi que la Pologne et l’Ukraine pour trois matchs.

A l’occasion de ce Tournoi International, la Fédération Française de Hockey sur Glace (FFHG) et le club des Spartiates de Marseille vont mettre en place des actions auprès du grand public et des partenaires du Hockey Sur Glace, afin d’aider la Fédération ukrainienne à récolter des fonds, pour lui permettre de maintenir ses activités et à aider les jeunes Ukrainiens à continuer à pratiquer leur sport favori.


Il y a plusieurs mois, la FFHG s’était engagée auprès de son homologue ukrainien en organisant la venue et l’accueil de 120 jeunes joueurs ukrainiens et de leur mère en France pour leur permettre de quitter les zones des conflits. Trois sites d’accueil se sont mobilisés pour leur offrir les meilleures conditions de vie possibles dans ce contexte. 

Dans le cadre de la venue à Marseille de l’équipe d’Ukraine, la FFHG poursuit son engagement initial en finançant le voyage de l’Équipe Nationale. Le club des Spartiates de son côté participe à cette dynamique solidaire et prendra en charge les différents frais sur place pendant la durée du tournoi. 

Pour Pierre-Yves Gerbeau, président de la FFHG « dès le début des conflits en Ukraine, nous nous sommes mobilisés pour aider la Fédération Ukrainienne au mieux. Nous sommes très fiers de recevoir cette équipe en France et de l’engagement du club de Marseille afin de pouvoir financer sa prise en charge. Nous espérons que l’ensemble des membres de la famille du hockey français puisse soutenir la fondation Ukrainian Hockey Dream pour permettre aux jeunes hockeyeurs ukrainiens de continuer à jouer au Hockey sur Glace ». 

Dans ce contexte, le club marseillais a sollicité la participation du « Club Top 20 » dont l’objet est de fédérer les dirigeants des plus grandes entreprises de la Métropole Aix-Marseille Provence afin de promouvoir l’attractivité́ et le rayonnement international du territoire.  

Pour Eric Lagache, Président des Spartiates : « C’était une évidence pour moi de proposer ce partenariat au Top 20, tant il me semblait pertinent de susciter une mobilisation collective autour de cet événement engagé en pleine cohérence avec l’état d’esprit qui nous anime au quotidien chez les Spartiates ».

Dans la continuité de son engagement de solidarité envers le peuple Ukrainien, le « Club Top 20 » devient donc « Namer » du « Tournoi des 3 nations Top 20 », et la majeure partie des fonds générés à travers cette collaboration sera distribuée à la Fédération Ukrainienne. » 

Pour Bruno Cagnol, Président du Club Top 20 : « A travers ce partenariat, les entreprises du Top 20 réitèrent leur engagement solidaire aux côtés du peuple ukrainien, en droite ligne de notre mobilisation pour l’accueil temporaire de réfugiés sur un navire de la Corsica Linea il y a quelques mois. Ces valeurs d’entraide sont dans l’ADN de notre Club, et plus largement du territoire. » 

La Fédération Ukrainienne a créé une fondation à cet effet : www.saveukrainianhockeydream.org.

Partager :

Plus d'actus

QUALIFIÉS EN PLAY-OFFS !

Après une superbe victoire 7-0 face à Nice, nous pouvons enfin le dire officiellement ! Nos Spartiates se qualifient en play-offs de l’élite du hockey français dès leur première saison

Lire la suite

Nouveau compte instagram !

Depuis 6 ans, nous partagions la vie du club sur le compte instagram @spartsmarseille, mais hier dans la journée, nous avons été piratés, et malgré une longue recherche de solution,

Lire la suite

Déplacement en Coupe de France

🎟 Pour vous inscrire, rendez-vous ici : https://bit.ly/3tWpupT Après un début de saison historique dans l’élite de notre sport, nos Spartiates affrontent le tenant de titre de coupe de France

Lire la suite

COMMUNIQUÉ OFFICIEL

Bonjour, bonsoir, chers supporters, Suite aux problématiques de files d’attente au niveau du contrôle de sécurité de l’accès au match du mardi 26 septembre face à Anglet, nous souhaitions nous

Lire la suite